Actualités

joie peur colere trsitesse

REUSSIR A GERER SES EMOTIONS

Les émotions… bien souvent, nous préférerions ne pas en avoir !

Elles nous envahissent, nous paralysent, nous ôtent nos moyens, nous font dire des choses que nous regrettons ensuite, bref, elles nous embêtent !

Pourtant, nos émotions  sont utiles et leur rôle est de nous avertir et de nous protéger.

De la perception d’un danger, par exemple, et nous ressentons la peur

De devoir affronter un adversaire, et nous ressentons de la colère qui va décupler nos forces

D’une situation de bonheur, et nous ressentons de la joie !

Le responsable ? notre cerveau émotionnel, qui fonctionne en parallèle de notre cerveau rationnel, mais qui lui, ne « raisonne » pas. C’est déroutant !

Ce cerveau émotionnel s’appuie sur notre vécu, et analyse en une fraction de seconde notre environnement. Il détermine alors si la situation que nous allons vivre est déjà dans sa mémoire, et dans ce cas, nous donne des indicateurs, pour que nous soyons aptes à faire face à la situation qui se présente. Ces indicateurs, ce sont nos émotions.

Mais notre cerveau émotionnel n’est pas doté de la parole. Il choisit donc le seul moyen à sa disposition pour nous faire prendre conscience de son analyse : les modifications physiologiques, appelées somatisations. La boule au ventre, le cœur qui bat plus vite, la gorge serrée, la barre dans la poitrine, voire le mal de dos, ou pas mal d’autres symptômes que nous appelons maladies !

Ces messages de notre cerveau émotionnel, bien souvent, nous les rejetons. Ils nous pénalisent, nous irritent. Nous aimerions qu’ils disparaissent. C’est une erreur !

Plus nous allons les ignorer, plus notre cerveau émotionnel va les renforcer… et c’est toujours lui qui aura le dernier mot !

Alors, au lieu de rejeter nos émotions, écoutons-les ! décryptons les messages : pourquoi est-ce que je ressens de la colère, de la peur, de la tristesse, et remercions notre cerveau émotionnel de si bien veiller sur nous !